1. Accueil
  2. Rechercher

Posted on 31st May, 2018 in GR Balades et randos

Sur cette nouvelle page de GEOLOGICA-rando , je vous emmène, sur les sentiers d' Auvergne . pour partir dans le cœur sauvage et verdoyant de la France sillonner les anciens volcans endormis, déguster des yeux le paysage en arpentant des reliefs pas trop escarpés.

P1110981.JPG

Habitué à mes balades en terre occitane et mes randonnées pyrénéennes, cette escapade au pays des volcans est, pour moi, une découverte !

Premier travail avant de partir : bien délimiter le territoire , ouvrir les cartes et les ouvrages spécialisés et pointer les sites retenus en fonction de l'intérêt que je porte à cette région!

Au cœur du Massif Central , l'Auvergne couvre 4 départements (Allier, Cantal , Haut-Loire, Puy-de- Dôme) ainsi qu'une partie du Limousin (Creuse, Corrèze, Haute-Vienne) sans oublier le parc naturel régional des volcans d'Auvergne, le plus vaste de France.

Pour une première approche, j'ai sélectionné le nord de l'Auvergne, volcanique par nature et ces deux massifs : la chaîne des Puys (Monts Dôme) et le Massif du Sancy (Monts Dore) qui regorgent de fantastiques paysages, modelés par l'activité éruptive. On passera ainsi des Monts Dôme aux doux reliefs permettant de « papillonner » aisément d' un volcan à l'autre aux lacs, vallée, et crête du Sancy plus « montagnardes ».

Pour compléter ma sélection, c'est dans le gigantesque « chaudron » du Cantal- le massif volcanique d'Europe le plus important en superficie-, incontournable, que j'irai tracer quelques itinéraires, sur les pentes du puy Mary et du Plomb du Cantal. Le décor est planté , il est alléchant !

Plusieurs itinéraires de grande randonnée sillonnent la région : GR30 qui propose le tour des lacs d' Auvergne et celui de la chaîne des Puys ; le GR 4 , le GR des hauts plateaux et monts d' Auvergne ou encore le GR 65, la via Podiensis de Compostelle. Plutôt que de partir pour un long trek, j'ai fait le choix de découvrir- dans un premier temps- l'Auvergne en boucle, en n'y laissant qu'une très modeste empreinte pédestre.

1- LA CHAÎNE DES PUYS

Les monts Dômes sont les plus jeunes du Massif Central, ils sont apparus lors d'une période d'activité qui a débuté il y a 95 000 ans pour s'achever il y a à peine 7 000 ans, longtemps après l'arrivée des premiers hommes en Auvergne. Cette longue période présente deux paroxysmes, le premier entre entre 45 000 et 25 000 ans, le second entre 12 000 et 7 000 ans. Avec une soixantaine de « puys », les cônes stromboliens prédominent à toutes les époques ; ils diffèrent par leur taille, leur égueulement , la profondeur de leur cratère ou encore par leur différenciation chimique qui s'est produite en chambre magmatique. La présentation étant faite il ne reste plus qu'à partir en balade !

PUY DE LA VACHE

Cette balade familiale vous emmènera vers l'un des plus beaux décors de la chaîne des Puys, parsemé de scories aux teintes rougeâtres et de panneaux pédagogiques.

P1110848.JPG

Accès : de Clermont-Ferrand, suivre la N89 puis la D2089 en direction de Tulle. Passer le col de la Ventouse, puis tourner à droite vers la maison du Parc des volcans, continuer sur 1 km et se garer sur le parking.

Dénivelé : 300m Durée : 2h30 Distance : 7,7km Carte IGN : 2531 ET Balisage PR (jaune), GR (blanc/rouge)

Les puys de la Vache et de Lassolas, situés sur la boucle, présentent tous les deux un cratère égueulé : lors de l'éruption, ils ont craché simultanément des projections et une coulée de lave, cette dernière emportant les scories et empêchant la formation du cratère d'un côté.

Itinéraire :

Du parking (968m), suivre la route vers le Nord sur 100m, puis prendre à gauche le chemin qui longe une pâture. Au bout (980m), tourner à droite pour suivre le PR. Poursuivre sous les hêtres, les sapins et les épicéas. Au croisement à découvert, continuer vers la droite et prendre à droite le GR30. 200M plus loin, emprunter à gauche le sentier étroit qui monte en raidillon.

DSC09356.JPG

Au replat, laisser le sentier sur la gauche et se diriger à droite pour traverser la carrière de basalte, qui fut exploitée jusqu'en 1980. De là, amorcer la montée vers le puits de la Vache.

L' itinéraire est aménagée avec des rondins de bois afin de limiter l' érosion qui menace les sols meubles de nombreux puys.

DSC_1420_DxO.jpg

Au sommet du cratère éventré (1167m), contempler au sud l' enfilade de volcans dont les plus proches sont les puys de Montchal et de Vichatel, et au loin le massif des Monts-Dore. Suivre l'arc sommital pour observer le puy de Dôme dans la direction opposée, puis descendre à droite sur les rondins de bois jusqu'à la croisée des sentiers (1084m). Monter en face sur la crête du puy de Lassolas (1185m), vierge de toute végétation.

P1110883.JPG

Poursuivre à droite pour en faire le tour et descendre prudemment jusqu' à l' intersection avec le GR30. Le prendre à gauche jusqu'au croisement indiquant à droite la direction de Montlosier, qu' il suffit de suivre pour revenir à la maison du Parc.

Il est bon de s'arrêter à la maison du Parc pour ce familiariser avec ce vaste territoire. Le bâtiment abrite aussi une salle d' exposition temporaire et une boutique qui regorge de topos et de carte IGN.

Pour en faire plus : vous pouvez allonger la balade de 3km , en passant par le puy de Vichatel (1009m)

Et pour un petit trek de 2 jours – en faisant étape à Laschamp -, vous pouvez combiner un itinéraire qui passe aussi par le puy de Dôme ... A vos cartes !

2 - LA MONTEE AU PUY DE DÔME

DSC_1477_DxO.jpg

Pour la montée au puy de Dôme, en cas de grosse fatigue … vous pouvez prendre le petit train à crémaillère qui vous mènera au sommet à 1464m d'altitude.

Privilégiez la montée à pied à partir du col de Ceysat (1078m) ; à partir du parking ou stationnent la plupart des touristes qui viennent gravir le puy de Dôme. Longue de 2,5kms, l'ascension dure 45 minutes à 1 heure.

Gravissant en lacets les 350 mètres de dénivelé qui mènent au sommet du puy de Dôme, le sentier des Muletiers est l'ancien chemin qui, dit-on, conduisait les pèlerins au temple de Mercure. Ce sentier est balisé en jaune et comporte plusieurs pupitres d’interprétation.

Le chemin débute au-dessus des quelques bâtisses du col. Un panneau explicatif indique clairement le chemin, globalement droit vers le sommet.

Le chemin est large, fréquenté, ombragé au départ. Après quelques centaines de mètres, on atteint assez rapidement la route et les rails du train panoramique (1158m)

Le chemin continue en face, un peu plus en graviers et en rochers, mais reste large et abrité par la végétation au départ. Attention, la pente est soutenue, et ne marque plus de pause jusqu'au sommet. Quelques bancs sont là cependant si le besoin s'en fait sentir.

Petit à petit, la végétation disparaît, les lacets se font de plus en plus resserrés, et une très belle vue prend sa place sur le Sud et la Chaîne des Puys. La fin de la montée se passe dans cette ambiance râpée, intense, aérée.

Vous arrivez au niveau de la gare du petit train !(1417m) Encore quelques marches à gravir pour atteindre le sommet !1464m ! Vous y êtes !

DSC_1493_DxO.jpg

Ne vous attendez pas toute fois à pouvoir contempler la nature avec sérénité.

P1110907.JPG

Il y aura forcément du monde, entre l'arrivée du train, le restaurant, les parapentes qui décollent et le temple de Mercure.

Mais du sommet la vue est cependant superbe ,

DSC_1502_DxO.jpg

En faisant le tour du dôme par le chemin des Chêvres, la vue englobe un panorama sur les volcans éteints de la chaîne des Puys et sur la ville de Clermont-Ferrand.

Vous redescendrez par le même chemin …. ou par le petit train !

3 - LA MERVEILLEUSE VALLEE DE CHAUDEFOUR

IMG_4297.JPG

Au pied du Puy de Sancy ,dans une petite réserve naturelle s'étale une merveilleuse vallée: la vallée de Chaudefour.. Avec ses cascades, ses ruisseaux murmurants, ses pelouses, ses rochers qui s'élancent vers le ciel , elle est un petit paradis pour les enfants, idéale pour réaliser une superbe balade qui ravira petits et grands. Facile, sur de larges chemins et sur des sentes modérées à travers la forêts, vous pouvez vous y engager sans crainte pour 2h 15 de balade (sans compter les arrêts et ils sont nombreux) vous aller y découvrir de pures merveilles dans un décor féerique.

Pour les grands , c'est quoi Chaudefour ?

C'est une vallée creusée par les glaciers sur les flancs du stratovolcan du Sancy et qui a mis à nu les superbes dykes , ces rochers dressés qui font la beauté de la vallée. Les grands dykes de la vallée de Chaudefour se sont mis en place à la fin de l' édification du volcan il y a 0,35 (+/-0,10) Ma. La coulée prismée de traky-andésite de la cascade de la Biche que vous approcherez en fin de parcours est elle plus ancienne avec un âge de 0,60 (+/-0,05) Ma.

Bon, vous en savez assez …. place aux enfants !

IMG_4240.JPG

Le chemin qui file au S-W et où s'engage les promeneurs depuis la Maison de la Réserve Naturelle est confortable et à la portée de tous. D'entrée , nous avons de belles vues à travers la haute forêt de feuillus faite de hêtres, épicéas et sapins, mêlés çà et là d'érables, de sorbiers et de bouleaux. Le vallon de Chaudefour est un véritable cirque creusé par les glaciers du Quaternaire, de jolis près mouillés bordent le chemin où de petits ruisseaux font leur lits. Ne manque que dans ce début de promenade bucolique que le gazouillis des oiseaux !

Pour les enfants , c'est en compagnie de Basile qu'ils partent en balade ! Sur des bornes des panneaux ludiques et pédagogiques égrainent le parcours

P1130936.JPG

Du parking de la Maison de la Maison de la Réserve Naturelle, il n'a fallu qu'un quart d'heure pour atteindre la petite cascade de la Pérouse. Tendez l'oreille sur la gauche du chemin dans un virage vous entendez le clapotement de l'eau.

P9170174.jpg

En 2 minutes par un étroit sentier vous atteignez en contre-haut (!) la ravissante cascade.

P1130946.JPG

Allez les enfants, on reprend le chemin ! On va déguster une eau pétillante qui sort tout droit des entrailles de la terre ! Ce qui faut pour faire accélérer la petite troupe et en 5minutes nous sommes au pont de Sainte-Ann qui traverse le ruisseau de la Couze de Chaudefour. Juste avant de traverser le pont , faites quelques pas vers l'amont du ruisseau, sur sa rive droite, vous aller y trouver deux captages de sources gazeuses ferrugineuses où l'eau laisse sur les pierres un dépôt couleur de rouille. Goûtez-là c'est un délice ! P9170184.jpg

Explication pour les grands de la source saint Anne !

Les eaux de pluie s' infiltrent … En s'enfonçant sous terre, elles se réchauffent... Dans les régions volcaniques, le gradient géothermique est en moyenne, de 10 degrés par 100m. En se rapprochant du magma en cours de dégazage, elles se chargent en gaz carbonique qui, ensuite, à la faveur de fractures ouvertes, favorise leur remontée. Ce phénomène est qualifié, du terme anglais de « uplift » (l'effet « ascenseur ») Lessivant les roches et les parois minéralisées des fractures profondes, elles peuvent aussi dissoudre les sels minéraux dont elles se chargent, ce qui leur confère une minéralité. Ici l' eau qui jaillit de la source est pétillante et couleur rouille donc riche en fer.

P1130962.JPG

« Papy , c'est de l'eau de pluie préhistorique ?» Mes petits enfants ont de la mémoire et se souviennent du parcours des eaux thermales pyrénéennes 500 à 16000 ans !!!

IMG_4281.JPG

Après avoir pris « l'apéro ferrugineux » il est temps de faire une petite pause pique-nique,

P1130965.JPG

agrémentée d'accrobranches naturels !

P1140004.JPG

P1140002.JPG

Nous y sommes au coeur de la vallée ! Un panneau vous raconte l'histoire du volcan.

Nous avons flâné 45mn et marché à peine1,5km et nous voici arrivé au cœur du cirque où le stratovolcan du Sancy s'effondra voici 2,5mA. Ainsi naquirent ce qu'on appelle aujourd'hui les « monuments » de Chaudefour, de fiers pitons, des dykes, des cheminées, hauts d'une centaine de mètres, figés ici par l'érosion on les nomme : l'Aiguillette, le Moine, le Dôme, la crête de Coq, les cornes du Diable, le Grand Driède, l'Arche et enfin la plus impressionnante la Dent de la Rancun (Alt. 1493m) (fréquentée par les varappeurs), tous de pures merveilles de la Nature et qui font la réputation de la vallée de Chaudefour.

P1120768.JPG

Ici, un piquet décoré de traits de couleur jaune, bleu, orange et violet nous indique quatre directions de balade.

P1130971.JPG

Nous choisissons la bleu sur notre gauche.qui doit nous mener au pied de la cascade de la Biche qui est le but principal de cette balade d'une après-midi

IMG_4308.JPG

Nous traversons la passerelle du ruisseau de la Biche. Nous montons.

P1130977.JPG

Pente raide à travers les feuillus.

P1130987.JPG

En quelques minutes nous arrivons au pied des 40mètres vertigineux de la cascade qui se jette par dessus le plateau le long des verticales colonnes basaltiques.

P1130990.JPG

Avec cette ambiance aquatique chevelue, ces lichens qui ornent les troncs et les branches des arbres, les nuances de vert des mousses recouvrent les éboulis, et les teintes ocre et rouge des parois, le lieu est superbe et prend un petit air réunionnais ! P9170225.jpg

Courte et facile , cette balade de 6km A/R qui se fait en un peu plus de 2h vous enchantera.

P1140009.JPG

Si vous avez le temps - avant de reprendre le chemin du retour et de faire une pause-goûter au buron qui se trouve à l'entrée du vallon - continuez le chemin jusqu'au fond du cirque, vous aurez peut-être le chance d'y observer les mouflons et chamois qui peuplent la Réserve et que quelques passionnés guettent sur les contreforts du puy Ferrand ou celui de Cacadogne, avec leur lunette

NB: Pour en faire plus , vous pouvez entreprendre une boucle de grande envergure sur les crêtes du Sancy. Le récit est dans l'article suivant http://www.geologica-rando.com/actus-rando/sur-les-volcans-dauvergne-mes-sentiers-preferes - LA RODAIRE, LE GRAND CIRCUIT DES CRETES DU SANCY

NB. Cette page sera mise à jour au fur et mesure de mes prochaines balades en Auvergne.

(A suivre)

Discussion