1. Accueil
  2. Rechercher








Posted on 22nd Sep, 2023 in GR Rencontre et découvertes

D'Olmet , son village de naissance jusqu'à Saint Maurice-Navacelles, sa dernière demeure , partons, à l'occasion des soixante ans de l'anniversaire de sa mort à la découverte de Paul Dardé, qui a laissé dans le Lodévois l'empreinte de son passage à travers des oeuvres colossales.

OLMET

Balade entre bois et vignobles - 10km - 2h30 - D+ 200m

C'est à Olmet , petit village perché, tout proche de Lodève que Paul Dardé est né le 5 juillet 1888 . Mis à part une plaque de rue , rien ne rappelle ici le souvenir du sculpteur. Je ne sais pas, si en son temps , Paul Dardé , grand amoureux de la nature arpentait les sentiers du Lodévois? La petite balade que je vous propose avec pour objectif la découverte d' Olmet "ressemble à un voyage au bout du monde".Vous cheminerez dans les bois, marcherez le long de petites routes bordées de vignobles, longerez la Lergue pour une boucle de 10km qui offre de beaux panoramas sur les croupes de l'Escandorgue et le lac du Salagou

ZY5q-al-UqrLHBeSDTXLEnkBZOM.jpg

Point de départ : Le Puech, autre petit village du Lodévois qui mérite qu'on s'y attarde. On l'appelle le village rouge, tant il comporte de maisons construites en pierres de pays "la ruffe". "Toute ma vie, j'ai aimé les cailloux,"clamait Dardé, ajoutant: "des cailloux, chez nous, ça ne manque pas." La visite de Le Puech le confirme!

Admirez ces beaux murs et maisons bâtis en moellons

P1070788.JPG

P1070780.JPG

P1070781.JPG

P1070790.JPG

P1070786.JPG

Quittons Le Puech par des petites routes fréquentées par quelques riverains et bordées de vignobles avec ses mazets qui font le charme de ce petit patrimoine bâti en pierre de pays.

P1070791.JPG

P1070792.JPG Nous longeons la Lergue sur un kilomètre environ, la circulation routière se concentre sur l'autre rive et l'autoroute A75. Etrange contraste.

P1070793.JPG

Après le lieu-dit Frescaty, c'est un chemin de terre qui monte en lacets pendant 2,5 km environ à travers bois qui va nous conduire sur la D148 , la route qui relie Lodève à Olmet.

P1070794.JPG

P1070795.JPG

P1070800.JPG

P1070804.JPG

P1070809.JPG

P1070811.JPG

Quittons Olmet

P1070812.JPG

La boucle se termine sur des chemins et pistes bétonnées jusqu'à Le Puech

P1070813.JPG

P1070814.JPG

PS . Vous trouverez le tracé de cette balade dans le lien suivant

https://i1.wp.com/www.randodoc.fr/wp-content/uploads/2014/02/RANDONNEE-OLMET-LODEVE.jpg?resize=892%2C1127

et un descriptif dans MIDI BALADES Hérault, l'édition 2023 du guide de randonnées édité par Midi Libre.

NDLR. Vous pouvez aussi rejoindre Olmet à partir de Lodève en empruntant à la sortie de Lodève , le chemin de Tines, pour retrouver le GR653

P1080599.JPG

Un sentier caillouteux qui s'élève au milieu d'une dense végétation de pins , chênes verts, châtaigniers et bruyères arborescentes.

P1080600.JPG

Après 3,5km , on arrive sur une agréable piste sableuse, balisée VTT6, que l'on prend à gauche et qui traverse une belle pinède pour nous conduire au point haut de la balade (384m 5,4km) Belles vues à gauche sur le plateau de Grezac et à droite sur le lac du Salagou que l'on devine à travers la frondaison. Puis commence la descente dans les chênes verts , raide et caillouteuse au départ; toujours balisée VTT. La piste nous mène à la route d' Olmet (275m 6,7km). 500m plus loin on fait la jonction avec l'itinéraire décrit précédemment.

On retournera à Lodève en reprenant la piste VTT . 2km de descente à travers bois pour rejoindre la Lergue et la route de Lodève (151m - 8,8km). Dommage de ne pas pouvoir rentrer à Lodève par un chemin. Il faudra suivre la route ! (11km)

LODEVE

Aller sur les pas de Dardé , l'arrêt à LODEVE est incontournable.

Il faut absolument voir , près de la cathédrale ,dans un parc, le monument au mort.

Un chef d'oeuvre de Dardé commencé en 1919 et inauguré en 1930.

22 novembre - Fiche de communication saison culturelle médiathèque L. Pergaud 2018-2019.png

Le monument présente quatre femmes symbolisant, grâce à leurs vêtements, les saisons (printemps, été, automne, hiver) mais aussi différentes classes sociales, au chevet d'un poilu mort, avec une femme effondrée sur sa dépouille et deux enfants symbolisant l'innocence

Ce monument en pierres de Lens du Gard est exceptionnel à plusieurs titres, en particulier parce que son sculpteur a voulu traduire non pas un patriotisme triomphant, mais les douleurs générées par la guerre. Il parle de la souffrance des mères, femmes et enfants de toute catégorie sociale devant le soldat tué au combat.

Autre lieu à voir dans la ville : La Halle DARDE où vous pourrez voir si elle est ouverte , trois de ses oeuvres monumentales:: le Christ aux outrages, la Cheminée Monumentale (1925 : conçue pour le Salon des Arts décoratifs) et un moulage l'Homme de Neandertal de la statue des Eyzies (1930)

P1110673-JPG.jpg

Puis, allez au musée de LODEVE ou une salle lui est consacrée, vous y verrez à l'entrée Le Faune présenté en 1920 au Salon des Artistes français. Prix national des arts.

SOUBES

Après un bref séjour à Paris , c'est à Soubès que Dardé s'installe avec son épouse Alice Caubel en 1919 où il a aménagé un atelier de sculpture en plein air, sur le bord de la route qui monte à Saint Pierre de la ,Fage.

Ce passage à Soubès est marquée par la réalisation du monument aux morts. p1090726_609c434c5724e.jpg Cette stèle commémorative représentant un poilu couché et une femme voilée assise en deuil se trouve au cimetière de Soubès

C'est ici , qu'il commença la taille du monument aux morts de Lodève avec la belle pierre de Lens, sa préférée, qui a servi à bâtir la Maison Carrée de Nîmes.

Continuons notre route , Saint Etienne de Gourgas, Saint Pierre de La Fage, nous arrivons à sa dernière demeure

SAINT MAURICE -NAVACELLES

Nous sommes sur le Larzac , au bord des gorges de la Vis, c'est ici que Dardé s'installa en 1936 dans une petite maison du village composée de trois pièces , cave, cuisine et chambre .

Mais la marque du passage de Paul Dardé se trouve en haut du village à l'emplacement d'un ancien moulin où il aménagea une citerne et entreprit d'édifier , un atelier et une habitation , qu'il ne put achever. Laissé à l'abandon en 1956 , lorsque à la demande de son médecin Dardé revint à Lodève où il demeura jusqu'à son décès en 1963, sa maison-atelier retrouve vie aujourd'hui , grâce à Jacques Guilhem qui s'en porta acquéreur et entreprit sa restauration.

La restauration a été couronnée de succès, et les résidences d’artistes se succèdent désormais dans ce lieu propice à la création. Jacques Guilhem ouvre les portes de l’atelier Dardé au public chaque année à l’occasion des Journées du Patrimoine, afin de communiquer au plus grand nombre sa passion pour l’art, pour l’œuvre de Paul Dardé et pour le patrimoine.

P1070890.JPG

P1070895.JPG

Si vous vous rendez au cirque de Navacelles , arrêtez vous à Saint Maurice, outre l'atelier-maison vous pourrez voir la magnifique et unique copie du Faune ainsi qu'au bord de la route le monolithe, monument aux morts dressé et sculpté par Dardé ainsi que dans le cimetière du village une belle croix réalisée en 1935 par le sculpteur sur la tombe de la famille Milhaud.

P1070885.JPG

P1070898.JPG

Pour finir ce voyage sur le Larzac, "la porte du monde des brumes" tel que l'exprime Paul Dardé, je vous invite à partir sur la boucle des Rajols

Cette randonnée caussenarde traverse une végétation qui s’est adaptée à la rudesse du climat et ouvre des points de vue uniques sur les méandres de la Vis et sur la dépression du cirque de Navacelles.

Ci-joint le lien du topo-guide

https://www.herault-tourisme.com/fr/fiche/itineraires-touristiques/randonnee-des-rajols-saint-maurice-navacelles_TFOITILAR034V508QUS/

ITILAR034V508QUS-3.jpg

Discussion